Clinique Saint-Jean
Toulon
04 94 36 77 11
Clinique Sainte-Marguerite
Hyères
04 94 12 87 97
Prendre rendez-vous en ligne

GENERALITES

 

Le système Da Vinci® est une plate-forme robotisée sophistiquée qui multiplie les possibilités de gestes techniques précis lors d’interventions complexes et délicates, par voie mini-invasive. Le nombre et la taille des incisions est similaire à la cœlioscopie classique.

 

Le système robotisé Da Vinci confère au chirurgien des instruments miniatures articulés et une vision haute définition en 3D avec zoom intégré.

 

Le chirurgien est confortablement installé derrière une console, ce qui lui permet de pratiquer des gestes longs ou difficiles en réduisant la fatigue. Un ensemble de bras articulés est placé au dessus du patient, qui reproduit les mouvements du chirurgien.

DaVinciconsole table

 

 

Le robot permet de convertir de façon extrêmement précise les mouvements opératoires du chirurgien, à l’échelle du corps humain. Le système ne peut pas se substituer au chirurgien : il n’est pas programmable et est incapable de décisions autonomes.

 

Exemple : Film d'un origami d'un centimètre environ plié par robot

 

Bien que de nombreuses études scientifiques internationales ont validé la fiabilité du système chirurgical Da Vinci en chirurgie peu invasive, les résultats peuvent varier d’un patient à l’autre. Toute intervention chirurgicale expose à des complications, parfois majeures, quelle que soit la technique choisie. Votre chirurgien doit vous exposer les intérêts et inconvénients des traitements et de la technique choisie.

 

 

En effet, le système Di Vinci n’est pas toujours adapté à tous les patients et à toutes les pathologies. Le système robotisé Da Vinci permet de réaliser certaines interventions qui existent déjà en chirurgie ouverte et en cœlioscopie (laparoscopie). Seul votre chirurgien peut décider de l’utilité de la technique robotique.

 

 

FONCTIONS

 

Le système Da Vinci reproduit en direct avec une extrême précision les mouvements du chirurgien, à l’intérieur du corps, par l’intermédiaire d’incisions de 2 cm.

 

Le chirurgien, installé derrière la console, regarde un écran haute définition en 3D et manipule des capteurs. Un chariot équipé de plusieurs bras articulés (2 ou 3) et d’une caméra est placé au dessus du patient. les instruments sont introduits dans le corps via des incisions de 2 cm environ.

 

Robot main

 

Les mouvements sont reproduits en temps réel par les instruments, après une adaptation : un mouvement de quelques centimètres de la main du chirurgien peut être reproduit à une échelle de quelques millimètres. Ces instruments sont des équivalents plus élaborés de ceux utilisés dans les autres interventions cœlioscopiques : pinces classiques ou coagulantes, ciseaux pour ne citer que les plus classiques.

 

Robot champ

 

 

SÉCURITÉ

 

Toute intervention chirurgicale expose à des risques durant ou après la procédure (per ou post-opératoire). Les plus classiques sont les saignements ou les infections.

 

A ce jour, la fiabilité du système robotique a été démontrée par la pratique et par des études scientifiques. Le système ne fait que reproduire à distance les mouvements du chirurgien. Il expose aux mêmes risques que les interventions classiques.

Comme pour les interventions classiques, le chirurgien dispose d’une aide, spécifiquement formée à la technique et à l’appareil.

 

 

Le système robotique effectue des millions de contrôles de sécurité durant chaque intervention et n’est pas sensible à une panne inopinée de courant. En cas d’anomalie de fonctionnement (panne prolongée ou anomalie des contrôles de sécurité), le système garde l‘énergie nécessaire pour se remettre en position de sécurité et est débrayable et le chirurgien peut finir l’intervention de façon plus conventionnelle. La console et les bras articulés ne sont situés qu’à quelques pas l’un de l’autre (moins de 3 mètres).