Clinique Saint-Jean
Toulon
04 94 36 77 11
Clinique Sainte-Marguerite
Hyères
04 94 12 87 97
Prendre rendez-vous en ligne

Pathologies

 

Le choix du traitement est orienté par ce que l’on appelle les facteurs pronostiques. Il déterminent l’agressivité de la tumeur et donc la survie attendue. Les facteurs pronostiques les plus importants sont l’extension et l’agressivité de la tumeur.

 

L'extension du cancer est caractérisée par la classification internationale TNM.

 

 

 

T : TUMEUR : EXTENSION LOCALE

 

L’utilisation du préfixe “p” devant le T signifie que l’analyse a été faite sur la totalité de la glande, et donc que la prostate a été retirée dans son ensemble.

 

prostate tnm

 

T1 : Tumeur non palpable

     T1a : découverte lors de l’ablation de l’adénome. Touche moins de 5% du prélèvement.

     T1b : découverte lors de l’ablation de l’adénome, mais touche plus de 5% du prélèvement.

     T1c : découverte grâce au PSA lors du dépistage

 

T2 : Tumeur confinée à la prostate

     T2a : nodule occupant moins de 50% d’un lobe

     T2b : nodule occupant plus de 50% d’un lobe

     T2c : nodule(s) occupant les deux côtés de la prostate

 

prostate t2

 

T3 : Tumeur qui sort de la prostate (dépasse la capsule)

     T3a : sans autre atteinte.

     T3b : et atteint la vésicule séminale

 

T4 : Tumeur qui atteint les organes de voisinage : vessie, rectum

 

prostate t3t4

 

 

N : GANGLIONS LYMPHATIQUES (Nodes)

 

     N0 : pas d'atteinte

     N1 : atteinte d'un ganglion au moins

     N2 : atteinte ganglionnaire massive

 

M : MÉTASTASE

 

     M0 : Pas de métastase

     M1 : Présence de métastase

 

 

 

GRADE CELLULAIRE : SCORE DE GLEASON

 

L'aspect des cellules est classé en grades selon Gleason, notés de 1 à 5. Plus la valeur est élevée, plus l'aspect des cellules diffère de la norme, signe de l'agressivité de la tumeur. 

 

Comme il existe souvent plusieurs grades différents au sein de la même tumeur, on additionne les deux grades les plus représentés par ordre de fréquence.

 

  • Par exemple une tumeur qui comporte du grade 3 majoritaire et du grade 4 sera classée Gleason 3+4. 
  • Si c’est le grade 4 qui est majoritaire, elle sera classée Gleason 4+3. Dans les deux cas on parle de Gleason 7 mais la première est de meilleur pronostic. 
  • Lorsqu’il n’existe qu’un grade, on double la valeur : Gleason 3+3 signifie qu’il n’y a que du grade 3.

 

 

     On considère le grade 6 (3+3) comme minimum pour parler de cancer.

  • Gleason 6 correspond à une tumeur bien différentiée
  • Gleason 7 à une tumeur moyennement différentiée
  • Gleason 8 et 9 correspondent à une tumeur peu différentiée.
  • Une tumeur Gleason 10 (5+5) est dite indifférentiée : les cellules et la glande sont tellement altérées qu’il n’y a plus de ressemblance avec la prostate normale.

 

Les difficultés rencontrées pour expliquer qu'une tumeur de grade 6/10 était de bon pronostic ont poussé à modifier la classification. De même, le grade 7 était trop hétérogène pour être conservé. La nouvelle classification s'appelle désormais "ISUP".

 

CLASSIFICATION "ISUP"

 

Depuis 2014, une nouvelle classification plus claire est utilisée, affinant l'analyse des médecins pathologistes et surtout utilisant un code plus facile à expliquer. Le grade de Gleason est utilisé, mais la notation changée :

 

  • Groupe 1 : ancien Gleason 3+3. Correspond à une tumeur bien différentiée (le meilleur)
  • Groupe 2 : ancien Gleason 3+4 (majorité de grade 3). Tumeur bien à moyennement différentiée.
  • Groupe 3 : ancien Gleason 4+3 (majorité de grade 4). Tumeur moyennement différentiée
  • Groupe 4 : ancien Gleason 4+4. Tumeur peu différentiée.
  • Groupe 5 : anciens Gleason 9 ou 10, comprenant des cellules de grade 5, dites indifférentiées : les cellules et la glande sont tellement altérées qu’il n’y a plus de ressemblance avec la prostate normale (le pire).

 

 

Retour sur le Cancer de Prostate